En 1 clic

  • agenda
  • E-lettres
  • Inscription réunions
  • Espace membres
  • Sites thématiques

À Lyon, la CNR développe le Quai des énergies,

une station de recharge multi-énergies vertes

mercredi 30 octobre 2019

La CNR, aménageur de territoires et producteur d’énergies 100% renouvelables, va mettre en service au début de l’année 2020, dans le port de Lyon, une station de recharge en énergies vertes, le « Quai des Énergies ». L’opérateur développe ce projet en partenariat avec les sociétés GNVert (ENGIE Cofely) et McPhy, respectivement spécialistes des mobilités durables et du stockage d’énergies renouvelables.

Objectif : réduire l’empreinte carbone des transports

Dans le 7e arrondissement de Lyon, à proximité des grands axes autoroutiers et du cœur de l’agglomération, la station de recharge en hydrogène vert, bio gaz et électricité renouvelable est idéalement localisée pour répondre aux besoins des véhicules routiers de transport en commun, des véhicules urbains transportant des marchandises, déchets ou matériaux et, à moyen terme, des bateaux. La station a vocation à limiter l’empreinte carbone de ces transports.

Des bornes de recharge en hydrogène vert

La station disposera de deux bornes à hydrogène vert. Directement produit sur place à partir d’eau et d’électricité renouvelable, il permettra d’alimenter les véhicules électriques à hydrogène. Ces derniers présentent le triple avantage d’être « zéro émission », d’avoir une très grande autonomie et de se recharger aussi rapidement qu’un véhicule thermique (en 5 minutes pour 500 km d’autonomie). En outre, ils n’émettent ni résidu toxique, ni polluant.

La création de cette station hydrogène à Lyon fait partie du projet HyWay, mené par des acteurs publics et privés, visant à promouvoir une solution de mobilité « zéro carbone ».

Électricité renouvelable et bio gaz complètent le dispositif

Deux bornes électriques – l’une rapide, d’une puissance de 50 kW, l’autre ultra-rapide, d’une puissance de 350 kW – permettront de charger les véhicules en électricité renouvelable respectivement en 1 heure et en 15 minutes.

Deux bornes de recharge en bio gaz GNC (gaz naturel comprimé) seront également installées. Ce carburant alternatif, majoritairement composé de méthane, permet de réduire de façon significative les émissions d’oxyde d’azote (NOx), de particules fines et de CO².

Cette station multi-énergies vertes a été développée avec le soutien financier de l’Europe, de l’ADEME et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Source : CNR

Photo de l'article : ©CNR