En 1 clic

  • agenda
  • E-lettres
  • Inscription réunions
  • Espace membres
  • Sites thématiques

Ambitions biogaz 2023

Signature d’une charte entre partenaires régionaux

vendredi 07 juin 2019

L’État, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), la Chambre régionale d’agriculture, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse, GRDF, GRTgaz, Bpifrance et Auvergne-Rhône-Alpes Énergie-Environnement (AURA-EE) ont signé une charte partenariale en faveur d’un développement vertueux de la méthanisation en Auvergne-Rhône-Alpes, mercredi 29 mai 2019, dans les salons de la Préfecture de région à Lyon.

Les signataires de la charte estiment que le développement de la méthanisation peut être grandement intensifié. Le territoire dispose en effet d’atouts pour réussir : un gisement important de déchets fermentescibles, estimé selon le Schéma régional biomasse, fin 2018, à environ 12 millions de tonnes de matière brute mobilisable à 90 % agricole ; un potentiel de consommation du biogaz à la hauteur du potentiel de production ; des acteurs de la filière présents sur toute la chaîne de valeur en région : bureaux d’étude spécialisés, équipementiers de la méthanisation et de la valorisation du biogaz…

En concordance avec les échéances de la Programmation pluriannuelle de l’énergie  et sur la base des chiffres-cibles du Schéma régional biomasse d’Auvergne-Rhône-Alpes, les partenaires se sont fixés comme objectifs à l’horizon 2023 :

  • 180 unités en service fin 2023 (contre 90 fin 2018), soit + 90 unités en 5 ans
  • 1 075 GWh injectés dans le réseau de gaz fin 2023 (contre 120 fin 2018), soit + 975 GWh
  • 480 GWh valorisés par cogénération fin 2023 (contre 300 fin 2018), soit + 180 GWh.

Consulter le communiqué de presse

photo ©plus2sens