En 1 clic

  • agenda
  • E-lettres
  • Inscription réunions
  • Espace membres
  • Sites thématiques

Des projets au service des territoires

Depuis de nombreuses années, AURA-EE est impliquée, comme partenaire ou coordinateur, dans des projets de dimension européenne mis en place dans le cadre de programmes de la Commission européenne. Ces actions apportent aux territoires de la région de nouveaux outils et savoir-faire pour renforcer ou étendre leurs champs d’action, ainsi que ceux de l’agence régionale. La Région Auvergne-Rhône-Alpes soutient les projets dans lesquels AURA-EE est impliquée.

ENERGIES RENOUVELABLES

CASCO : Ressource bois locale et empreinte carbone

A pour objectif de mettre en oeuvre et de promouvoir l’utilisation privilégiée de la ressource bois locale, notamment grâce au levier de la commande publique durable et ceci à partir de critères d’achat concernant l’empreinte carbone. AURA-EE travaillera en étroite coopération avec FIBRA et certains de ses membres (Créabois, ..), afin de définir 3 ou 4 sites pilotes impliquant des collectivités territoriales souhaitant prescrire, grâce aux outils CaSCO, l’utilisation de la ressource bois locale pour la construction ou l’énergie.

  • Projet en cours

  • Décembre 2016 - Octobre 2019

BiogasAction : Biométhane (injection réseau et carburant alternatif, démarches territoriales)

Ce projet a pour objectif le développement de la filière biogaz et biométhane en région.
Ces actions s’articulent autour de la circulation de l’information, la mutualisation, le partage d’expérience, la création d’outils supports pour les projets d’installation (financement), l’accompagnement de filières innovantes (gaz porté, GNV à la ferme), le suivi et l’appui aux évolutions réglementaires. Le projet vise la méthanisation agricole ou territoriale.
Il permettra d’alimenter les outils régionaux existants : lettres d’information, comité consultatif, site internet et de témoigner des évolutions de la filière auprès des élus et des décideurs.

biogasaction.eu

  • Projet terminé

  • Janvier 2016 - Janvier 2019

SDHp2m : Réseaux de chaleur et de froid à base d'énergies renouvelables

S’attache à promouvoir les réseaux de chaleur utilisant le solaire thermique.
Plusieurs partenaires régionaux sont impliqués en région : l’INES, le Conseil régional, des acteurs techniques et économiques de la filière, les syndicats d’énergie. Une expérimentation va être menée sur des territoires pilotes régionaux.

solar-district-heating.eu/fr

  • Projet terminé

  • Janvier 2016 - Janvier 2019

RÉSEAUX INTELLIGENTS

StoRES : Photovoltaïque et stockage de l'énergie

A pour objectif la promotion du photovoltaïque avec stockage, dans le secteur résidentiel principalement.
A partir de données issues de sites pilotes, il s'agit d'analyser les conditions les plus favorables au développement de solutions de stockage et de proposer des actions en faveur de l'autoconsommation avec stockage ainsi que des outils d'aide à la décision.

PEGASUS : Promotion des microgrids en site rural ou insulaire

A pour objectif la promotion des microgrids en site rural ou insulaire.
PEGASUS vise à approfondir les conditions de développement des microgrids électriques sur le plan technique, administratif et économique. A partir du suivi de sites pilotes, différents modèles d’affaires seront évalués et des outils et méthodes seront mis en place pour faciliter la réplication de nouveaux microgrids.

  • Projet en cours

  • Février 2017 - Juillet 2019

BÂTIMENTS DURABLES

STEPPING : Contrats de performance énergétique pour la rénovation des bâtiments publics

Le projet STEPPING a pour objectif de développer et tester un modèle groupé de contrat de performance énergétique (CPE) pour rénover les bâtiments des communes rurales. Ses spécificités :  intégrer, dans un seul contrat, des bâtiments de communes différentes, en travaillant avec le marché local pour que les entreprises du territoire soient en capacité de répondre au marché, en trouvant de nouveaux leviers de financement, ainsi que des modèles juridiques adaptés.

En Auvergne Rhône Alpes, STEPPING va permettre la rénovation de cinq écoles sur le territoire de la communauté d’agglomération Porte de l’Isère, sous la forme d’un CPE basé sur le modèle développé dans le cadre du projet. Ce CPE devrait être lancé courant 2019, pour des travaux sur le bâti ou sur les systèmes de ventilation et de chauffage. Il représente 1,5 millions d’euros d’investissements, pour une réduction des consommations d’énergie de l’ordre de 35 %.

Pour partager les résultats et déployer ce modèle de contrats de performance énergétique groupés de bâtiments publics dans les autres territoires de la région, des formations et une conférence régionale vont être organisés courant 2019.

CESBA MED : Bâtiment durable : performance environnementale au niveau d'un quartier

Vise à travailler sur la rénovation de bâtiments publics, en travaillant à l'échelle du quartier et non pas du bâtiment, afin de trouver des synergies, des complémentarités entre les projets, en utilisant des outils d'évaluation de la QEB (Qualité Environnementale du Bâtiment) et en développant un processus décisionnel innovant dans le cadre de l’approche européenne CESBA.
AURA-EE envisage d’impliquer une grande collectivité en Région impliquée dans un TEPOS, afin de tester les outils d’évaluation et d’aide à la décision développés dans le cadre du projet.

  • Projet en cours

  • Septembre 2016 - Novembre 2019

CESBA_ALPS : bâtiments durables (démarches territoriales, systèmes d'évaluation)

Soutient la démarche CESBA au niveau de l’Espace Alpin pour une harmonisation des systèmes d’évaluation à l’échelle du bâtiment, du quartier et du territoire.
Pour ce faire, AURA-EE travaille en collaboration avec le CAUE38, IERA, les acteurs territoriaux de la construction durable et les territoires pilotes TEPOS dont le Nord Isère Durable.
Des indicateurs couvriront les dimensions énergétiques, environnementales mais aussi économiques et sociales. Un outil internet sera testé sur des territoires pilotes et permettra de fournir des critères pour la commande publique durable.

  • Projet en cours

  • Décembre 2015 - Juin 2019

  • Vidéo du projet - Évaluer les politiques territoriales de construction durable

  • Budget du projet : 2 599 739 € - Fonds FEDER : 2 209 778 €

SOUTIEN AUX POLITIQUES LOCALES

C-Track 50 : Mettre les collectivités locales en marche pour une neutralité carbone d’ici 2050

C-TRACK 50 vise à améliorer les processus de planification énergétique.
L'objectif est de permettre aux collectivités locales de développer, financer et mettre en œuvre des plans climat énergie ambitieux dans le but d'atteindre la neutralité carbone en 2050. L'approche du projet qui implique 11 pays partenaires, repose sur l'intégration entre les niveaux verticaux (gouvernance multi-niveaux : national, régional et local) et niveaux horizontaux (secteurs énergétiques différents), prenant en compte les enjeux liés au territoire (par exemple les questions environnementales, les caractéristiques physiques du territoire, la disponibilité des ressources, les aspects socio-économiques, etc.) pendant les phases de planification. Ce travail sera réalisé par le biais de la formation, de la mise en commun de pratiques exemplaires et de modèles de bonne gouvernance, au niveau local, régional et national.
AURA-EE mobilisera des acteurs locaux, régionaux et nationaux dans le but de formuler des priorités pour 2050. La création d’un club de collectivités pilotes et d’un comité scientifique permettra de mener une action pérenne avec des acteurs engagés et volontaires.

IMEAS : Planification énergétique intégrée et gouvernance

A pour objectif global de soutenir la mise en place de nouvelles approches intégrées de planifications territoriales basées sur l’utilisation d’outils de mobilisation et de collaboration des acteurs des collectivités régionales et locales. Le projet IMEAS contribuera à une mise en œuvre mieux intégrée des planifications territoriales locales incluant l’énergie (PCAET) et une meilleure cohérence avec les politiques régionales liées au climat notamment les SRCAE et SRADDET.
AURA-EE travaillera en étroite coopération avec les territoires impliqués dans une démarche énergie-climat dont le choix du territoire d’expérimentation sera finalisé en coordination avec le Conseil régional. Les premières discussions ont permis d’identifier les TEPOS Chartreuse/Pays Voironnais et Vercors/Metro, ainsi que la communauté d’agglomération de Chambéry Métropole.

  • Projet en cours

  • Novembre 2016 - Juillet 2019

GREENCYCLE : Economie circulaire dans les villes de taille moyenne

Le projet GREENCYCLE a pour objectif de développer et de promouvoir l’économie circulaire dans les villes de taille moyenne. Dans sa mise en œuvre, le projet se focalise sur le développement de stratégies d’économie circulaire dans les villes partenaires, ainsi que sur la mise en place de compétences régionales d’accompagnement de projets d’économie circulaire, ainsi que sur le développement d’outils tels qu’une base de connaissances, une boîte à outils et une « place de marché » numérique.

En Auvergne-Rhône-Alpes, AURA-EE et Vienne Condrieu Agglomération ont choisi de mettre l’accent sur le périmètre de l’agglomération, sur des projets de production et de valorisation de biométhane, sous différentes formes. La réflexion menée dans le cadre du projet GREENCYCLE a ainsi permis d’identifier une boucle locale à développer autour de la valorisation du biométhane produit par la station d’épuration de Reventin-Vaugris. Il s’agit, pour « fermer la boucle », de construire deux stations-service GNV, à proximité de la station, qui permettront d’alimenter, dès 2020, des véhicules de l’agglomération roulant au gaz.

  • Projet en cours

  • Octobre 2016 - Octobre 2019

  • Budget du projet: 1 946 272 € - Fonds FEDER : 1 654 330 €

DATA4ACTION : Actions visant à soutenir le développement des observatoires régionaux de l'énergie et des émissions de gaz à effet de serre

A permis la création de 7 nouveaux observatoires régionaux de l’énergie et des émissions de GES ainsi que le développement de nouveaux modèles de coopération et de nouveaux services de fourniture de données pour les observatoires existants tel que l’OREGES.
Ce projet met en commun des outils de gestion de partenariats, de traitement et de communication des données et permet un meilleur suivi des plans climats. Avec la création de ces observatoires régionaux en Europe, nouveaux membres du réseau Energee-Watch, AURA-EE étend son savoir-faire en matière d’observation à l’échelle européenne et renforce l’OREGES. A l’échelle européenne, ce sont plus de 160 structures parmi lesquelles des distributeurs d’énergie et des collectivités locales qui se sont engagées à collaborer et à échanger des données énergétiques pour la mise en place de démarches climat énergie. Des échanges entre les représentants de la Commission européenne, des gestionnaires de réseaux, des collectivités et des agences de l’énergie ont permis de soumettre autour d’une table ronde au Comité des régions, des recommandations européennes notamment pour la révision des futures directives EPBD et sur l’efficacité énergétique. 

www.data4action.eu
www.data4action.eu

PEACE_ALPS : services groupés aux collectivités (changement climatique et rénovation du patrimoine public)

AURA-EE travaille en partenariat avec l’AGEDEN pour la mise en place de services centralisés dans les domaines de la rénovation des bâtiments publics et éclairage public, de la gestion de l’énergie et de l‘adaptation aux changements climatiques. Ces services destinés aux collectivités engagées dans des démarches existantes permettent de réaliser des économies d’échelle et peuvent concerner par exemple la mise en place d’achats groupés ou de services techniques au niveau d’un territoire. Si la massification et la recherche de financements restent une priorité, l’action se distingue par une démarche originale visant l’efficacité énergétique d’un bâti rural dispersé et à valeur patrimoniale.

  • Projet terminé

  • Décembre 2015 - Décembre 2018

  • Budget du projet : 1 938 899 € - Fonds FEDER : 1 648 064 €

THE4BEES : Efficacité énergétique (changements de comportements et technologies de l'information)

Le projet THE4BEES vise à impliquer et inciter les usagers de bâtiments publics à ajuster leurs pratiques et comportements pour renforcer l’efficacité énergétique du bâtiment. Il a concentré ses actions sur le changement de comportement des utilisateurs des bâtiments publics, nécessaire pour réduire les consommations d'énergie. Au travers d'outils numériques (applications web et mobiles) et d'objets connectés (enregistreurs de température, luminosité, CO2 et de consommation électrique), des groupes cibles de lycéens et de professeurs en région ont été encouragés à changer de comportements dans les salles de classe qu'ils occupent.

En Auvergne-Rhône-Alpes, AURA-EE a accompagné des professeurs et des élèves de deux lycées du Rhône, avec l'aide d'HESPUL et de Psykolab, dans la construction d'une campagne de communication sur les économies d'énergie, et dans la fabrication de boitiers de capteurs et d'une application numérique permettant de visualiser les consommations.

  • Projet terminé

  • Décembre 2015 - Décembre 2018

  • Budget du projet : 2 694 646 € - Fonds FEDER : 2 290 449 €

TRANSPORT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

MELINDA - Changer la mobilité urbaine : diversifier les formes de mobilisation des citoyens pour une mobilité bas carbone sur le territoire alpin

Ce projet a pour but de sensibiliser les citoyens en matière de mobilité en utilisant une approche différente, plus sociale, et notamment l’impact sur leur santé pour le projet français. 
AURA-EE, en partenariat avec différents territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes, des mutuelles et des volontaires, va chercher à montrer les bienfaits d’une mobilité active (la marche et le vélo) sur la santé et à minima le bien être des participants.
L’objectif est au final de montrer que la santé peut être un vecteur complémentaire assez inédit en France et susceptible de mobiliser les citoyens pour les faire basculer vers des modes de déplacement plus vertueux et actif (marche et vélo). A cette fin, AURA-EE développera une application mobile permettant de façon ludique de conseiller le meilleur mode de déplacement actif sur l’itinéraire des participants volontaires du projet.

CO&GO : Promouvoir le co-voiturage

Vise à promouvoir le covoiturage en Europe. Il s'appuie pour cela sur le lancement d'enquêtes auprès de la population pour connaitre les attentes des habitants, l'organisation d'un évènement d'importance nationale réservé aux professionnels (les Assises du covoiturage co-organisées par le Grand Lyon et Aura-EE le 19 octobre 2018), le recensement des expériences remarquables et des applis mobiles existantes (plus de 150 références) en France, l'organisation enfin de rencontres entre professionnels pour diffuser et accompagner les bonnes pratiques en Auvergne-Rhône-Alpes.

  • Projet en cours

  • Novembre 2017 - Octobre 2020

E-MOTICON : Mobilité électrique et infrastructures

A pour objectif de contribuer à résoudre les problèmes de distribution inhomogène de la mobilité électrique dans l'espace alpin en fournissant aux collectivités publiques une stratégie transnationale fondée sur l'interopérabilité, afin de planifier une infrastructure de recharge accessible au public de façon compatible avec les instruments de planification urbaine, de planification des mobilités ou des infrastructures d'énergie.
Le projet contribuera à la diffusion des infrastructures de charge pour véhicules électriques à l'échelle de l'espace alpin. Deux projets pilotes seront mis en oeuvre en Auvergne Rhône-Alpes (territoires à définir avec le Conseil régional) mixant à la fois l’équipement en Infrastructures de Recharges pour Véhicules Electriques et de nouveaux services de mobilité co-construits avec les utilisateurs (tels que le transport à la demande, l’auto-partage, les VAE, les nouvelles applications smartphone).

  • Projet en cours

  • Novembre 2016 - Avril 2019

COMMANDE PUBLIQUE DURABLE

GPP-Stream - La commande publique durable, levier d'économie de ressources et économie circulaire

GPP-STREAM est un projet européen qui consiste à analyser les plans nationaux d’achats durables des huit pays partenaires du projet, et les moyens financiers alloués.
Objectif : s’enrichir et s’inspirer des bonnes pratiques des partenaires afin d’accompagner dans la réécriture.  Le plan national d’actions pour les achats publics durables (PNAAPD) est le document de référence qui fera l’objet de proposition d’améliorations avec l’ensemble des partenaires régionaux du projet. Le projet est soutenu par le ministère de la Transition écologique et solidaire qui a souhaité, pour bénéficier d’un retour direct du terrain, s’appuyer sur l’expérience du Réseau régional sur la commande publique (RREDD) qu’anime AURA-EE depuis de nombreuses années. Le projet alimentera la préparation du prochain PNAAPD.

  • Projet en cours

  • Juin 2018 - Mai 2022

  • Budget du projet : € 1,413,145  - Fonds FEDER : € 1,184,462

GESTION DES DÉCHETS

CONDEREFF - Amélioration de la gestion des déchets du BTP

CONDEREFF est un projet de coopération interrégional. Il a pour objectif d’améliorer la gestion des déchets du secteur du bâtiment et travaux publics du BTP afin de favoriser l’économie des ressources. Il s’agit de mettre en place des mesures de valorisation, d’éco-conception, de réemploi et de recyclage afin de parvenir aux objectifs fixés par la réglementation : 70% de valorisation matière des déchets du BTP d’ici 2020.
Les huit partenaires européens du projet ont cinq ans pour partager leurs expériences et répondre aux questions suivantes :

  • Comment mieux comprendre l’environnement général des déchets du BTP (gisement, solutions techniques de traitement, valorisation, acteurs, réglementation, financements) ?

  • Comment intégrer concrètement les directives européennes sur la gestion des déchets du BTP dans les politiques territoriales, en particulier au travers de marchés publics ?

  • Projet en cours

  • Juin 2018 - Mai 2023

  • Budget du projet : € 1,617,955  - Fonds FEDER : € 1,354,450