En 1 clic

  • agenda
  • E-lettres
  • Inscription réunions
  • Espace membres
  • Sites thématiques

Exemples d'initiatives exemplaires

Télécharger le Dossier (PDF)

Nord Isère Durable : une démarche territoriale volontaire

©ULM38_MichelViriot

La Communauté de communes des Vallons de la Tour et la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère (CAPI) se sont unies il y a 6 ans pour inventer en Nord Isère le territoire de demain.

Pour mettre en œuvre cette ambition commune, ce territoire que l’on appelle « Nord-Isère Durable » s’est engagé à devenir un territoire pilote, laboratoire d’innovations et d’expérimentations en matière de construction durable et d’énergie.

Labellisé GPRA (Grand Projet Rhône-Alpes) en 2009, le Nord-Isère Durable se mobilise également pour la maîtrise de l’énergie via son Plan Climat Energie Territorial réglementaire et s’engage à devenir un Territoire à énergie positive d’ici 2050, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’ADEME.

Dans ce cadre, pour accompagner la rénovation des bâtiments des petites communes, le Nord-Isère Durable a mis en place un service de Conseil en Energie Partagé (CEP). En œuvre depuis décembre 2014, le déploiement se poursuit en s’appuyant sur la dynamique TEPOS-TEPCV. 16 communes sur les 28 sont engagées dans le dispositif. A cela s’ajoute 2 communes de plus de 10 000 habitants pour lesquelles, un dispositif d’appui opérationnel à la gestion énergétique  a été mis en place.
 
Au-delà de l’accompagnement proposé par les CEP, le Nord-Isère Durable vient de mettre en place une offre de service d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage « Innovation ». Le territoire souhaite en effet développer l’exemplarité publique en encourageant les communes de l’agglomération à réaliser des démonstrateurs dans le cadre de la gestion de leur patrimoine. Mais, par manque de compétence et/ou de temps, elles ont du mal à identifier les innovations pertinentes développées en lien avec le territoire, en adéquation avec leurs besoins et à identifier les pistes de subventions pour les financer.
Le Nord-Isère Durable accompagne les communes à chaque étape du projet et dans la recherche et le montage de dossier de subvention ou de financement.
Il est également présent pour assurer la promotion et la communication autour du projet exemplaire et des solutions innovantes mises en œuvre.

Les Monts du Lyonnais engagés dans la transition énergétique

Ecole de Montrottier ©construction21

Les Monts du Lyonnais, territoire rural de moyenne montagne, situé entre Lyon et St Etienne et composé d’environ 38 000 habitants, est engagé dans une démarche de Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV).

Un diagnostic des consommations énergétiques et des moyens de production en énergies renouvelables locales a été élaboré de façon à construire un plan d’actions ambitieux d’équilibre entre la production et la consommation d’énergie d’ici à 2050.

La nouvelle communauté de communes des Monts du Lyonnais2, en tant que chef de file, montre l’exemple en agissant sur son propre patrimoine immobilier. La rénovation énergétique des bâtiments publics de ses petites communes (de 130 à 5 000 habitants) a toujours été au cœur des préoccupations des élus notamment depuis la création, en 2012, d’un service de Conseil en Energie Partagé (CEP).
L’analyse des consommations d’énergie a permis de déclencher une véritable stratégie de rénovation énergétique à l’échelle communale. Le principe étant que les économies d’énergies réalisées participent au financement de futures actions générant d’autres économies.

ZOOM sur trois communes engagées dans la transition énergétique

Pomeys (1 100 habitants, Rhône) : suite à l’analyse du CEP, la municipalité a engagé des travaux de rénovation importants sur ses bâtiments (mairie, salle des sports, école, salle des fêtes avec notamment l’installation de panneaux photovoltaïques).
La dynamique sur les économies d’énergies se poursuit avec d’autres travaux ambitieux programmés.

Duerne (800 habitants, Rhône) : au fil des ans, la commune a ré-isolé l’ensemble de ses bâtiments tout en signant l’arrêt des énergies fossiles (plusieurs mini-réseaux de chaleur en bois granulés alimentent les bâtiments communaux). L’école et la salle des fêtes sont inscrites dans l’opération d’achats groupés d’installations photovoltaïques (initié par la collectivité et reprise par le SYDER) pour produire en énergies renouvelables locales l’équivalent de leurs consommations et l’ensemble des bâtiments communaux sont alimentés par une électricité d’origine 100% renouvelable.
A ce rythme dans quelques années, Duerne pourrait être la première commune à énergie positive du territoire.

Larajasse (1700 habitants, Rhône) : grâce à la création d’un réseau de chaleur bois déchiqueté, l’ensemble des bâtiments municipaux est alimenté par une énergie locale et renouvelable. Sur les 650 mètres du réseau, quelques particuliers ont même pu se raccorder.
Lors de son projet d’ateliers municipaux, le choix architectural s’est tourné vers une toiture inclinée parfaitement orientée au sud pour produire un maximum d’électricité photovoltaïque.

 

La dynamique TEPCV permet aujourd’hui, pour chaque projet en réflexion, d’intégrer immédiatement les notions d’économies d’énergies et de production d’énergie renouvelable.
Cette volonté politique forte se traduit également avec la communauté de communes des Monts du Lyonnais qui a créé en son sein, un service Transition Energétique3  situé dans le bâtiment emblématique du Parc Eco Habitat à St Symphorien sur Coise.
Le territoire des Monts du Lyonnais se dote des moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs ambitieux.

  • Contact : Communauté de communes des Monts du Lyonnais - Thomas Robert
    Directeur Parc Eco Habitat / Plateforme Locale de Rénovation de l’Habitat
    Responsable du Service Transition Energétique
    t.robert[a]parc-ecohabitat.com
    www.parc-ecohabitat.com - www.cc-montsdulyonnais.fr

2 : Les communautés de communes Chamousset en Lyonnais et les Hauts du Lyonnais ont fusionné le 1er janvier 2017 pour devenir la Communauté de Communes des Monts du Lyonnais.
3 : Le service Transition énergétique regroupe l’animation du plan d’actions TEPCV, le service Plateforme Locale de Rénovation de l’Habitat, la sensibilisation au développement durable et accueille le service de Conseil en Energie Partagé du SYDER.

Le SDE 03, un pôle énergie au service des communes

Luceo : siège du SDE03, réalisé en 2014 est un bâtiment démonstrateur de performances énergétiques - ©SDE03

Créé en 1936 pour électrifier la campagne bourbonnaise, le Syndicat Départemental d’Energie de l’Allier est un syndicat mixte fermé, qui regroupe toutes les communes de l’Allier (hormis les trois communes urbaines, Montluçon, Moulins et Vichy), 3 communautés d’agglomération et 8 communautés de communes.
Elles lui transfèrent des compétences principalement pour l’organisation de la distribution publique d’électricité, de gaz, les télécommunications, l’éclairage public et  la production d’énergies renouvelables.

Le service Énergie du SDE 03 a été créé en 2007 pour mettre en place des compétences juridiques et techniques et ainsi offrir un conseil aux communes sur les nouveaux enjeux énergétiques, tels que la maîtrise de l’énergie, l’optimisation des choix énergétiques et le développement des énergies renouvelables.

Il  propose à ses communes adhérentes ses conseils et son expertise sur la maîtrise de l’énergie au sein de leur patrimoine bâti :

  • Réalisation de pré-diagnostics énergétiques, sur l’enveloppe du bâtiment tout autant que sur les installations techniques ;

  • Accompagnement des Maîtres d’Ouvrage dans leurs projets ;

  • Analyses thermographiques, enregistreurs de températures ;

  • Suivi des consommations énergétiques, pré-dimensionnements ;

  • Accompagnement pour la valorisation des certificats d’économies d’énergie (CEE) ;

  • Réalisation des diagnostics de performances énergétiques (DPE) sur les bâtiments publics par un technicien certifié.

En 10 ans, le service Energie du SDE 03 a réalisé plus de 40 DPE et près de 475 pré-diagnostics énergétiques, à l’issue desquels une centaine d’accompagnements de projets de rénovation ont été réalisés. Le technicien Energie assure le suivi de consommation pour plus de 1500 points.

Dans la commune de Louroux-de-Bouble (250 habitants), par exemple, des travaux  de rénovation thermique à l’école primaire ont également intégré une centrale photovoltaïque sur la couverture ainsi que la création d’un réseau de chaleur technique avec une chaudière bois.

Lors des travaux dans les communes, l’accompagnement du SDE03, grâce au dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), a abouti à une valorisation de 71 GWh cumac pour un montant de 150 000 €.
Le SDE 03 est référent du Réseau RéNET, dédié au public non domestique, pour la mise en œuvre d’un programme d’information, de sensibilisation et de mobilisation sur la transition énergétique et le changement climatique.
Le dispositif est financé par les Conseils Départementaux, Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et l’ADEME.
Il est porté dans le Puy de Dôme par l’Aduhme et dans le Cantal par Bois Energie 15.

Contact : SDE 03
Rémi Jean - Responsable Service énergie - Remi.JEAN[a]sde03.fr - www.sde03.fr

Le SYANE, au service des collectivités et de la transition énergétique en Haute-Savoie

Service public des Energies et de l’Aménagement numérique de la Haute-Savoie, le SYANE s’engage en faveur de la transition énergétique, au service des communes et des intercommunalités. Doté de
6 compétences - électricité, gaz, énergie, éclairage public, aménagement numérique, infrastructures de mobilité électrique – le SYANE propose aux collectivités des actions concrètes et des services mutualisés pour les accompagner dans la mise en place de politiques énergétiques performantes et maîtrisées.

Ainsi, le SYANE a lancé, en 2015, le service de Conseil en Energie.  Interlocuteur de proximité en lien direct avec les élus et les services, le Conseiller Energie propose aux collectivités un accompagnement personnalisé dans leurs projets d’optimisation énergétique, pour dépenser moins, consommer mieux. Ses missions ?  Aider les collectivités à optimiser leur patrimoine et à entreprendre des projets performants. Il peut également les guider vers des expertises spécifiques pour valoriser plus largement leur territoire (TEPOS-TEPCV, ECO-QUARTIERS, PCAET...).

En particulier, le SYANE soutient la rénovation énergétique des bâtiments publics. Il réalise des études énergétiques (1 000 audits réalisés en 10 ans) et, à travers ses Appels à Projets annuels, il apporte un soutien technique et financier à des projets de rénovation performants et ambitieux.

Ecole-mairie de Sales à la fin des travaux, Appel à Projets 2014 - ©SYANE

Bilan des Appels à Projets Rénovation énergétique depuis 2012 :

  • 39 projets de rénovation énergétique

  • 13,7 M€ d'investissements total

  • 2,5 M€ de soutien du SYANE

  • 1210 tonnes annuelles de C02 évités grâce à ces 39 projets (données estimées)

L’édition 2017 de l'Appel à Projets "Rénovation énergétique des bâtiments publics" est lancée. Les modalités de participation sont disponibles sur le site www.syane.fr.
Date limite de dépôt des dossiers : 21 avril 2017.

  • Contact : SYANE
    Cécile Pourraz - Responsable Service Maîtrise de l'Energie et Energies renouvelables

c.pourraz[a]syane.fr - www.syane.fr

Page suivante

 

Rénovation énergétique du patrimoine des petites communes : comment démultiplier les projets ?

- Quels enjeux ? - Exemples d’initiatives exemplaires - Accompagner l’émergence de plateformes territoriales de la rénovation énergétique des bâtiments tertiaires


Retour sommaire e-lettre 55