Atelier Participation citoyenne dans les projets de chaleur renouvelable, en ligne

le 21 janvier, en ligne

Dans le cadre de la 22e édition des Assises européennes de la transition énergétique, AURA-EE a organisé un atelier sur le thème du financement citoyen de projets de chaleur renouvelable, en présence d’une cinquantaine de participants.

Au programme :

  • Partage d’expériences sur la mobilisation des citoyens dans la métropole de Lyon pour les énergies renouvelables thermiques, dans le cadre du projet européen SHREC – AURA-EE
  • Panorama des montages juridiques possibles - AMORCE
  • Retours d’expériences sur les solutions de chaufferies bois clé en main - Collectif Chaleur Bois et territoires
  • Freins et leviers à l'intégration des collectifs citoyens dans la chaleur renouvelable – Association Centrales Villageoises

Ce qu'il faut retenir :

Des incertitudes demeurent quant à la possibilité d’impliquer des citoyens dans certains montages juridiques, notamment lorsque la collectivité souhaite gérer un réseau de chaleur en gestion directe, en raison de l’ambiguïté de la loi.

Parmi les bénéfices locaux de ce type de projets :
•    Participation financière citoyenne contribuant au coût global du projet ;
•    Prise de conscience accrue de la population locale.

Le modèle de Centrales Villageoises dont un des piliers est l’implication de citoyens dans des projets photovoltaïques via la création de sociétés dédiées (SAS ou SCIC) peut être appliqué à des projets de chaleur renouvelable.

Les échanges ont principalement porté sur le rôle des citoyens dans le montage et la gouvernance du projet, les risques financiers, les impacts environnementaux et l’approvisionnement en ressources locales.

AURA-EE va lancer une étude visant à explorer les possibilités de financement citoyen qu’offre le droit français et définir les modèles les plus favorables à développer dans la région et au-delà.

 

[mise à jour le 19/02/2021)