Des ateliers d’experts dans l'espace alpin travaillent à la mise en place d'un observatoire sur l’énergie

19.03.2018

Créé dans la cadre d'une stratégie macro-régionale, l'observatoire collectera les données de production et de consommation d’énergie ainsi que les tendances. Il sera utile aux régions alpines qui ne collectent pas encore et n’évaluent pas les données locales en matière d’énergie.

Une stratégie macro-régionale alpine

Quatrième stratégie macro-régionale de l’Union européenne, elle a été officiellement lancée en juillet 2015, mobilisant les régions alpines pour la mise en place de Groupe d’Actions thématiques transnationaux. Les caractéristiques géographiques et structurelles de la région alpine offrent de nombreux potentiels pour faire des Alpes une région modèle en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables. À cet égard, la disponibilité de données fiables sur l’énergie est un point de départ important qui permet aux décideurs de formuler, mettre en œuvre et vérifier l’efficacité des politiques et des mesures énergétiques. Pour pouvoir réaliser une planification durable dans le secteur de l’énergie, les administrations compétentes doivent avoir accès à des données territoriales agrégées et précises. Au niveau macro-régional aussi, les données relatives à l’énergie peuvent contribuer à la formulation d’une stratégie énergétique transnationale durable à long terme pour la région alpine, et à vérifier sa mise en œuvre.

C'est dans ce contexte que s'inscrit la création de l'observatoire alpin de l'énergie.

Pour pouvoir réaliser l’observatoire, il convient de mettre en réseau toute une série d’acteurs, de collecter les données et de les traiter de manière homogène.Ce réseau, soutenu par la présidence tyrolienne 2018, sera constitué sur la base des coopérations et observatoires régionaux existants dans les Alpes et, à l’occasion d’une série de séminaires qui se tiendront en 2018. Il définira le cadre, les conditions et les domaines d’action de l’observatoire alpin de l'énergie.Le premier atelier aura lieu le 20 mars 2018 à Bolzano. Il est organisé par les membres du groupe d'action EUSALP 9, Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) et de l'Agence pour l'énergie du Sud-Tyrol – CasaClima.AURA-EE, forte de son expertise en matière d'observation énergétique, notamment au travers de l'OREGES (Observatoire régional de l’énergie et des gaz à effet de serre d’Auvergne-Rhône-Alpes) et du projet DATA4ACTION, prend part de manière active à l'organisation de cet événement en tant que représentant de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Des experts du  Centre commun de recherche de la Commission européenne ainsi que de différentes régions de France, d'Italie, d'Autriche, de Suisse et de Slovénie y participeront. Pendant l'atelier, les résultats de l'enquête sur les stratégies régionales énergie seront également présentés.

Une stratégie macro-régionale de l’Union européenne est un cadre politique qui permet aux pays d’une même région d’aborder et de résoudre des problèmes de manière conjointe ou  de  mieux  exploiter  leur  potentiel  commun. Ces pays peuvent  ainsi  tirer  profit  d’une  coopération  renforcée  qui  rend leurs politiques respectives plus efficaces que si chacun d’entre eux avait essayé de gérer les problèmes de son côté.