À Grenoble, le bâtiment démonstrateur ABC se dote d’une ferme photovoltaïque destinée à l’autoconsommation collective

18.10.2019

La ville de Grenoble, GEG ENeR, Linkcity et Grenoble Habitat lancent une expérimentation innovante d’autoconsommation d’énergie photovoltaïque.

Sur les toits, une ferme photovoltaïque dédiée à la consommation des habitants

Le producteur d’énergies renouvelables GEG ENeR a installé une ferme solaire composée de 688 modules photovoltaïques sur les toits du projet ABC (Autonomous building for Citizen), démonstrateur d’habitat durable au cœur de la Presqu’île scientifique de Grenoble. En tout, les trois centrales photovoltaïques mises en place par l’opérateur représentent 1130 m² de panneaux solaires pour une puissance cumulée de 209 kWc (kilowatt-crête). L’une de ces centrales, d’une puissance de 44 kWc, est destinée à l’expérimentation.

Les futurs habitants pourront acheter l’énergie produite directement depuis leurs toits. Ils auront ainsi accès à une énergie renouvelable, locale et distribuée en circuit court.

 


Un mode de fonctionnement innovant basé sur l’autoconsommation collective

Depuis 2017, la loi permet aux consommateurs de s’approvisionner en électricité à partir de productions locales. Le producteur valorise l’énergie qu’il produit directement auprès des consommateurs locaux, quittant ainsi le cadre de « l’obligation d’achat », classique dans le secteur de l’énergie. Dans ce nouveau contexte, une Personne morale organisatrice (PMO) est créée pour gérer la répartition de l’énergie produite entre les participants autoconsommateurs.

Au sein du programme ABC, une PMO sera constituée, réunissant le producteur GEG ENeR et les futurs habitants souhaitant participer à cette opération d’autoconsommation collective.

Une énergie optimisée grâce à un système de mesures et de stockage

Des mesures réalisées par GreenAlp, le gestionnaire du réseau de distribution, permettront aux consommateurs de s’assurer que la part de l’énergie qu’ils achètent au producteur est bien issue de la centrale photovoltaïque installée en toiture.

Pour réduire l’écart entre production photovoltaïque (pics en milieu de journée) et consommations (pics matin et soir), des batteries de stockage seront mises en place, se chargeant lorsqu’il y a production solaire et délivrant l’énergie nécessaire au moment où les habitants en ont besoin.

Afin d’assurer un relais en cas de production locale insuffisante, les habitants devront souscrire un contrat énergétique auprès d’un fournisseur qui leur vendra une électricité de complément, distribuée via le réseau GreenAlp.


Source : Ville de Grenoble