Adapter son territoire au changement climatique : en avant avec ClimaSTORY® et l'aide d'animateurs formés à son utilisation !

17.06.2021

Pour vous accompagner dans le lancement d’une stratégie d’adaptation et réunir votre équipe autour d’une culture commune de l’adaptation, AURA-EE forme des animateurs de l’outil ClimaSTORY® en partenariat avec l’ASDER. Coup de projecteur sur ce support pédagogique original, à mi-chemin entre jeu de rôle et jeu de plateau, pour adapter son territoire au changement climatique.

« Neiges éternelles, vallées verdoyantes, château d’eau de la France, écrin de biodiversité et de paysages majestueux… » le récit du support d’animation ClimaSTORY® fait appel à l’imagination de ses participants pour se plonger au cœur d’un territoire fictif, dont les enjeux font écho à ceux de la région d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

Ce territoire imaginaire est en effet bouleversé par le changement climatique : un réchauffement de plus de 2°C en moyenne sur l’année en 60 ans et des précipitations inégalement réparties.

Le ton est vite donné : pas de temps à perdre pour les participants qui, en binômes, doivent collaborer pour élaborer des solutions d’adaptation pertinentes. C'est ainsi qu'élus et chargés de mission, acteurs économiques ou citoyens se mettent dans la situation d’un conseil communautaire de ce territoire.

Conçu par AURA-EE, cet outil ludique vise à sensibiliser les acteurs de terrain à l’importance de spatialiser les enjeux liés à l’adaptation au changement climatique et à mieux cerner toutes les opportunités offertes par la coopération entre acteurs de territoires.

 

Dès la rentrée de septembre 2021, il sera possible pour les structures d’accompagnement publiques et privées des collectivités locales, les structures d’éducation à l’environnement et au développement durable de suivre une formation dispensée par l’ASDER et conduite par AURA-EE, afin de devenir animateur de ClimaSTORY®.

Créer une culture commune de l’adaptation au changement climatique

Que pouvez-vous faire pour adapter votre territoire au changement climatique, dont les effets sont de plus en plus tangibles année après année ?

Les participants, épaulés par un animateur, coopèrent pour répondre à cette question plus que jamais d’actualité.

Parmi les partenaires d’AURA-EE et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, nombreux sont les acteurs qui ont fait part de leur intérêt pour un tel outil d’animation d’une réflexion collective. ClimaSTORY® permet en effet à une équipe, novice comme avertie en matière d’adaptation au changement climatique, d’envisager son activité sous un nouvel angle ou de prendre du recul, autrement dit, faire un pas de côté pour considérer de nouvelles stratégies à mettre en place.  

ClimaSTORY® nous offre l’opportunité de développer une culture commune sur l'adaptation au changement climatique au sein de la collectivité, à savoir entre les élus municipaux, les élus communautaires, les responsables de service et les directeurs des quatre communes et de la Communauté de communes de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc. L’objectif est d'aller vers la définition d'une stratégie et la mise en œuvre d'un ou plusieurs plans d'actions dans les programmes et démarches engagés par la collectivité :TEPOS, PLU, projet de territoire.

Emmanuelle Levallois, Directrice Aménagements et Transition, Communauté de communes de la vallée de Chamonix-Mont-Blanc

 

Avec les sessions de formation à l’animation qui débuteront à l’automne 2021, un réseau d’animateurs ClimaSTORY® va s’étoffer, favorisant la mise en place de stratégies territoriales d’adaptation au changement climatique en Auvergne-Rhône-Alpes.

Animé par l’Agence régionale AURA-EE, ce réseau permettra de relayer les avancées des territoires en la matière et d’améliorer collectivement l’outil ClimaSTORY®.

Un territoire fictif au scénario réaliste

Par binômes thématiques, les participants explorent des solutions d’adaptation pour cinq thèmes d’activités économiques : agriculture et forêt, industrie, tourisme, commerce et artisanat, sécurité et santé ainsi que l’aménagement, gestion des ressources et de la biodiversité.

L’animateur joue un rôle clef pour le bon déroulement de la session. Il peut être épaulé par des “personnes ressources” qui apportent une expertise. Comme dans un jeu de rôle, il invite les joueurs à se projeter dans un territoire aux multiples facettes : à l’est, un relief montagneux, tandis qu’à l’ouest, un vaste bassin agricole borde la rivière principale, où s’étendent les villes de part et d’autre.

A l’instar d’une région existante, trois principales filières industrielles se distinguent : énergie, pétrochimie et agro-alimentaire. Les participants ont pour mission d’apprécier les effets en chaîne du réchauffement planétaire sur leur territoire, de coopérer pour concilier les cinq thèmes d’activités économiques parfois concurrentes et enfin, de définir un plan d’intervention pour accompagner la mutation des activités économiques.

Un jeu réaliste donc, pour sensibiliser aux enjeux de l’adaptation et de la gouvernance partagée et initier l’action.