Création de l’Agence locale de la transition énergétique (ALTE 69) : de nouveaux services pour les territoires

10.09.2019

Le 24 mai dernier, l’ALTE 69 voyait le jour, créée par les communautés de communes et d’agglomération du Rhône, le département du Rhône, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’association Hespul ainsi que des acteurs du secteur privé.

Initiée en 2017 par Hespul et les territoires à énergie positive (TEPOS), puis élargie aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) l’année suivante, une réflexion commune a abouti à la création d’une structure départementale répondant aux besoins des territoires en matière de transition énergétique.

Mutualiser les services et les connaissances

De nombreux enjeux écologiques nécessitent un niveau d’expertise élevé de la part des collectivités, multipliant les compétences à développer à leur échelle. La création de l’Agence locale de la transition énergétique répond au besoin de mutualisation de ces connaissances approfondies, pour les acteurs locaux.

Trois grandes missions se distinguent pour cette nouvelle agence :

  • Animer le réseau et mobiliser les acteurs des territoires rhodaniens. L’organisation de temps de partage sur les thématiques de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables ou encore de la planification énergétique permettront de mobiliser les décideurs sur le sujet à travers des retours d’expériences concrets.
  • Informer et conseillers les particuliers sur l’énergie dans leur logement. L’agence conseille les habitants sur des travaux de rénovation et aides allouées possibles, pouvant aller jusqu’à un accompagnement personnalisé avec une visite dans le logement.
  • Mobiliser les professionnels tels que les artisans, agents immobiliers ou encore banquiers qui prennent leur part aux actions de transition énergétique.

La mobilisation de différentes échelles du territoire a donc permis de structurer un service départemental nécessaire à la poursuite de la transition énergétique, à travers l’ALTE 69, source de développement et de création d’emplois potentiels pour les territoires.