Lucinges (74) : création d'un réseau de chaleur bois énergie citoyen, une première en France

22.12.2020

Dans le cadre des objectifs de réduction des gaz à effet de serre définis par la Communauté d’agglomération, la commune de Lucinges remplace son système de production de chaleur au fioul par des chaufferies biomasse et un réseau de chaleur. La commune a souhaité placer les citoyens au cœur de cette démarche en leur permettant de s’impliquer dans la gouvernance et le financement du projet.

La commune de Lucinges (1630 habitants) en Haute-Savoie, pour répondre aux objectifs fixés par la Communauté d’agglomération d’Annemasse-les-Voirons de réduire de 75% les émissions de gaz à effet de serre par habitant en 2050, a entrepris de renouveler son système de production de chaleur. Il s’agissait de remplacer les chaudières fioul vieillissantes qui alimentaient les bâtiments communaux par un réseau de chaleur bois énergie permettant d’approvisionner six bâtiments communaux, 57 logements collectifs, cinq maisons individuelles et les locaux de deux entreprises.

 

 

L’originalité de la démarche réside dans la volonté qu’a eue la commune d’impliquer les citoyens dans le financement et la gouvernance dès le début du projet. 45 citoyens se sont ainsi investis dans le projet. Les habitants vont jusqu’à s’impliquer dans le fonctionnement des chaudières bois en gérant par exemple les cendres, permettant ainsi à terme de diminuer de façon importante le coût de fonctionnement des chaufferies bois.
 

« Un réseau de chaleur, c'est de la chaleur partagée. Nous concrétisons cette image en réunissant, dans le financement et la gouvernance du projet, tous les acteurs - entreprises impliquées, commune, citoyens - avec un souci d'efficacité et d'action locale. » Eddie Chinal, porteur du projet et directeur de ForestEner

La commune a délégué la création et l’exploitation du réseau de chaleur, via un contrat de délégation de service public (DSP) d’une durée de 20 ans, à ForestEner. Les travaux ont débuté en avril 2018. Le réseau de chaleur et la chaufferie bois énergie sont en service depuis l'automne 2019. Aujourd’hui, ce sont 1000 MWh de chaleur par an qui sont desservis aux usagers avec un taux de couverture bois de 95%. Du bois qui, dans une logique de circuit court, provient de forêts situées dans un rayon de 30 km.

Coût de la réalisation : 1 050 000 €, avec une subvention de la Région de 442 000€, 185 000€ de fonds citoyens Énergie Partagée investis (membre fondateur et actionnaire de ForestEner).

Ce modèle est réplicable dans n’importe quelle commune avec des aspects juridiques et financiers adaptables au contexte et besoins des élus locaux. Le modèle de Lucinges a d’ailleurs été répliqué dans d’autres communes de la région comme Sassenage et Quaix-en-Chartreuse.