[TEPOS-CV] Bilan du Pôle métropolitain du Genevois français

Le territoire

Fondé en 2017, le Pôle métropolitain du Genevois français (issu du syndicat mixte l'ARC) est un exemple unique de coopération transfrontalière : il regroupe 8 intercommunalités françaises du bassin lémanique, appartenant toutes au Grand Genève, soit plus de 400 000 habitants. Les 120 communes ainsi rassemblées sont confrontées à toute une série d’enjeux liés à leur situation frontalière : 400 000 passages de frontière quotidiens, des déplacements pendulaires majoritairement effectués en voiture individuelle, une croissance démographique très forte (+ 2,1 % par an, soit le taux le plus élevé en France métropolitaine) induisant une urbanisation intense au détriment des terres agricoles… Cette situation géographique génère des impacts négatifs sur l’environnement, notamment en matière de qualité de l’air.

Labellisé TEPOS-CV en décembre 2015, l'ARC devenu aujourd'hui le Pôle métropolitain, coordonne les projets prévus dans 7 plans climat air énergie territoriaux, en engageant des actions dans le domaine de l’habitat (plateforme Regenero pour soutenir la rénovation thermique des logements) ou de l’énergie (CitoyÉnergie, centrale villageoise lancée en Haute-Savoie en 2018). Confronté à une hausse des déplacements sur son territoire estimée à + 10 % d’ici à 2020, le Pôle métropolitain milite pour le déploiement de mobilités alternatives à la voiture individuelle : 800 millions d’euros à investir dans des infrastructures de transport collectif (Léman Express entre Cornavin et Annemasse, bus à haut niveau de service à Annemasse, extension du réseau de tramway…), soutien au covoiturage et à l’autopartage, création de 4 000 places de parkings-relais, amélioration des services ferroviaires…

Historique de la démarche TEPOS-CV du Genevois français

Points forts et axes stratégiques de transition énergétique

  • Coordination et animation des 8 PCAET et consolidation en cohérence avec la trajectoire TEPOS
  • Politique volontariste d’aménagement durable, de structuration du schéma de la mobilité, dans une économie tournée vers l’innovation

Données énergétiques du territoire 2019

  • Dépenses annuelles (tous secteurs) : 1 019 M€, soit 2 400 €/hab environ
  • Productions d'EnR annuelles dans le territoire : 2 074 GWh, soit 127 millions d’€

Principales réalisations

Rénovation énergétique

Le territoire a pour objectif de rénover 90% des logements au niveau basse consommation en 2050, soit 5 000 logements par an. Les actions déjà engagées :

  • Mise en place de REGENERO, la plateforme territoriale de rénovation énergétique des logements

Et des actions à venir :

  • Renforcer REGENERO
  • Former les professionnels
  • Utiliser les outils de planification pour hausser le niveau d’exigence
  • Construire des logements passifs
  • Prime chauffage propre : remplacement chaudières obsolètes (bois, fioul) par système ENR

Énergies renouvelables

  • Énergie citoyenne

CitoyEnergie, la première Centrale Villageoise de Haute-Savoie, est lancé en 2018.

Deux sont en cours de structuration, dans le Chablais et la Vallée de l’Arve.

  • Géothermie

Collaboration avec le programme genevois GEothermie 2020 qui vise à améliorer la connaissance du sous-sol et à donner un cadre au développement durable et intelligent des projets de géothermie.

  • Solaire

Réalisation d’un cadastre solaire : https://sitg-lab.ch/solaire/

Mobilité durable

Le territoire a pour objectif de réduire la part individuelle de la voiture de 50% en 2050. Des actions en faveur de la mobilité douce ont déjà été engagées :

  • 800 millions d’€ investis dans des projets structurants de transport en commun, dont le Léman Express, 3 tramways (Annemasse, Saint-Genis-Pouilly, Saint-Julien-en-Genevois), deux Bus à Haut Niveau de Service (Chablais et Pays de Gex), accès facilités aux entrées de ville, voies cyclables, etc.
  • 4 000 places en parking relais
  • 8 gares françaises à moins de 40 minutes de Genève-Cornavin (contre une seule auparavant)
  • Développement de la voie verte de l’agglomération et mesures en faveur de la mobilité douce

Autre

Pollution lumineuse : organisation chaque année depuis 2019 d’une opération festive La nuit est belle ! pour sensibiliser la population du Grand Genève aux impacts de la pollution lumineuse causée par l’éclairage artificiel excessif :