À cheval sur le Rhône et la Loire, les monts du Lyonnais séparent les pôles urbains de Lyon, de Saint-Étienne et de Roanne, composant une région de moyenne montagne d’environ 30 000 habitants longée par les autoroutes A72 et A89. C’est un territoire à forte tradition industrielle marqué par une activité agricole importante. À Marcenod, le crêt Malherbe est le sommet culminant des monts du Lyonnais, à 946 mètres d’altitude.

En démarche TEPOS-CV depuis 2015, la communauté de communes fédère 32 communes.

Une stratégie TEPOS orientée sur le bâtiment, le photovoltaïque, la méthanisation et les déplacements

Le territoire est engagé de longue date dans l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, à travers le centre de ressources rural sur l’éco-bâtiment Parc Éco Habitat. Il a mis en place une plateforme de conseil et d’accompagnement des propriétaires souhaitant écoréhabiliter leur logement.

En matière de mobilités, la communauté de communes a créé un site de covoiturage et de promotion des modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, aide les habitants à acquérir un vélo à assistance électrique et a acheté des véhicules de service électriques.

Elle est actionnaire de la société locale et citoyenne de production d’énergies renouvelablesSAS Monts Énergies pour conduire des projets photovoltaïques et elle a créé une association forestière pour l’exploitation du bois d’œuvre et du bois-énergie. Elle a également raccordé une zone d’activités à une unité de méthanisation agricole.