ENERGEE WATCH - Faciliter la création d'observatoires régionaux de l'énergie

Vers une méthodologie européenne...

Aujourd'hui, de nombreux observatoires en Europe sont construits sur l'observation de la qualité de l'air, avec des structures régies par un consortium local et soutenues financièrement par les pouvoirs publics. De plus, les méthodologies utilisées pour observer les émissions de GES sont basées sur les normes internationales (GIEC et Corinair) et les méthodologies nationales, plutôt que sur des méthodes à l'échelle européenne.

Les observatoires identifiés à travers le réseau Energee-Watch ont exprimé la nécessité d'une normalisation plus poussée entre les observatoires, afin de permettre les comparaisons entre territoires et méthodologies européennes.

La création d'un réseau européen offrira donc aux régions la possibilité de réaliser cette normalisation, de partager les expériences et de s'améliorer ensemble.
 


    ...basée sur le partage d'expériences

    Energee-Watch vise ainsi à partager les expériences entre les autorités publiques régionales / locales dans le domaine de l'énergie et de l'inventaire des GES, et  entre les organisations de surveillance des GES sur : Comment mettre en place un observatoire local et impliquer les acteurs locaux ; Comparer les méthodologies et processus de surveillance existants ; les accords de partenariat existants pour la collecte et la diffusion des données ; Comparer et évaluer les outils existants (SIG,… etc) ; La conformité aux directives européennes (Inspire : échange de données environnementales, etc.).

    Il s'agit donc de  travailler avec les organisations européennes pour :

    • Définir des méthodologies adaptées aux besoins locaux (approches ascendantes, ..) ;
    • Définir des lignes directrices communes afin de pouvoir comparer les performances des territoires;
    • Améliorer les méthodologies d'observation nationales et internationales basées sur les retours des approches régionales (bottom-up);
    • Évaluer les politiques énergétiques européennes.

     

    [Mise à jour : avril 2020]