RES-DHC - Développer les énergies renouvelables dans les réseaux de chaleur et de froid

Développer les sources d'énergie renouvelables dans les réseaux de chaleur et de froid

Le projet RES-DHC est financé par le programme européen Horizon 2020 et rassemble un consortium de 15 partenaires qui a pour objectif d’augmenter la part d’énergies renouvelables dans les systèmes actuels de chauffage et de refroidissement urbains en Union européenne.

Ce projet vise à soutenir les acteurs clés (collectivités, opérateurs de réseaux de chaleur, bureaux d’études, industriels, financeurs publics et privés, décideurs politiques...) dans la réalisation des objectifs de la directive européenne sur les énergies renouvelables  (Renewable Energy Directive RED II) en augmentant la part des énergies renouvelables dans les systèmes de chauffage urbains d’au moins 1%. 

 

Les 15 partenaires européens du projet:

  • SIG Solites (Steinbeis Innovation GGMBH) - Institut de recherche Steinbeis pour les systèmes d'énergie solaire et thermique durable- AL
  • AGFW – Société de projet pour la rationalisation, l’information et la normalisation (Association professionnelle) - AL
  • HIR - Hamburg Institut Research (Institut de Recherche de Hambourg) - AL
  • Stadt Graz - Ville de Graz - AU
  • Energie Graz GMBH (Agence de l’énergie) - AU
  • AEE – Institute for sustainable technologies (Institut technologique) - AU
  • IREN s.p.A – Entreprise publique italienne de distribution et de production d’électricité et de réseau de chaleur - IT
  • AMBIT - Ambiente Italia S.R.L – Consultant dans le domaine de l’environnement - IT
  • SEC (Szczecinska Energetyka Cieplna) – Opérateur réseau de chaleur en Pologne - PL
  • AURA-EE (Auvergne-Rhône-Alpes Energie Environnement) – Agence de l’énergie et de l’environnement - FR
  • CEA – Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives - FR
  • Planair SA - Bureau d’étude dans le domaine de l’énergie et de l’environnement - SU
  • Verenum AG - Bureau d'ingénierie pour les technologies de l'énergie et de l'environnement - SU
  • PlanEnergi – Bureau d’étude dans le domaine des énergies renouvelables - D
  • EHP (EuroHeat & Power) – Réseau international pour l’énergie de proximité - B
 

    Les enjeux du développement du potentiel EnR thermique

    Depuis plusieurs années, le développement des réseaux de chaleur par les collectivités sur leurs territoires a permis de mobiliser des gisements d'énergie renouvelable (bois-énergie, géothermie, chaleur de récupération...) difficiles d'accès et complexes à exploiter en zones urbaines. Cependant, il reste encore des incompatibilités techniques qui peuvent parfois freiner les acteurs à développer des installations plus "propres".

    Le projet RES-DHC a pour objectif de développer l'utilisation d'énergies renouvelables (EnR), notamment basses températures, dans les réseaux de chaleur. Pour le moment, ces EnR sont difficilement mobilisables car peu compatibles avec les températures de fonctionnement actuelles des réseaux. Un des objectifs de RES-DHC sera d'inciter les propriétaires de réseaux de chaleur (collectivités) et exploitants à développer des solutions d'optimisation des températures de fonctionnement.et de pilotage de leurs installations. Par ailleurs, le gisement des énergies renouvelables thermiques est encore largement méconnus, que ce soit sur la géothermie, le solaire thermique et la chaleur fatale. Le projet visera à mettre à disposition ces données pour les collectivités et aménageurs.

    → Ainsi, le projet a pour but de moderniser, d'étendre et de densifier ces réseaux en les orientant vers l'utilisation d'énergies propres pour remplir l'objectif national et européen de transition énergétique.

     

    Développement et déploiement du projet en AURA

    • Dans un premier temps, la partie française du projet, composée de l’Agence Auvergne-Rhône-Alpes Énergie Environnement (AURA-EE) et de la Commission à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), va constituer un Comité stratégique régional avant d’établir une stratégie et un plan d’action pour fin 2021.
    • Courant 2022, l’objectif est de développer un module de cartographie des réseaux de chaleur  et des potentiels d’énergies renouvelables thermiques, avec une vocation de déploiement à l’extérieur de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Pour réaliser cet objectif, AURA-EE mobilisera son outil de data-visualisation Terristory. Enfin, un appui auprès des maîtres d’ouvrage sera proposé pour trouver des solutions techniques permettant la décarbonation des réseaux de chaleur.
    • Le déploiement du projet sera réalisé en 2023, avec pour but la capitalisation des travaux européens et la dissémination des résultats du projet


    Participer à la dynamique régionale

    Vous êtes un acteur de la filière réseaux de chaleur et de froid et êtes intéressés par le projet RES-DHC ? Faites-le nous savoir en remplissant le questionnaire ci-dessous :

    - Appel à manifestation d'intérêt RES-DHC

     

    Chiffres clés :

    • En Auvergne-Rhône-Alpes, 230 réseaux de chaleur alimentent à hauteur de 91% des bâtiments résidentiels et tertiaires et à 9% les autres secteurs (industrie, agriculture);
    • 65% de la chaleur vendue sur les réseaux de chaleur et de froid en Auvergne Rhône Alpes est d’origine renouvelable ou de récupération ce qui correspond à 230 000 logements ou équivalent;
    • La longueur cumulée des réseaux de chaleur est de 932 km en région.
     

       

       

       

       

       

      [Mise à jour : octobre 2020]