THE4BEES - Efficacité énergétique des bâtiments, changements de comportement et technologies de l'information

Agir sur les pratiques et comportements des usagers des bâtiments pour plus d'efficacité énergétique

Bloc vidéo

Agir sur les pratiques et comportements des usagers des bâtiments pour plus d'efficacité énergétique

Le projet THE4BEES visait à inciter les usagers de bâtiments publics à faire évoluer leurs pratiques et comportements, en les impliquant, pour renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments, réduire les consommations d'énergie. Au travers d'outils numériques (applications web et mobiles) et d'objets connectés (enregistreurs de température, luminosité, CO2 et de consommation électrique), des groupes cibles de lycéens et de professeurs ont été encouragés à changer leurs habitudes dans les salles de classe qu'ils occupent.

En Auvergne-Rhône-Alpes, AURA-EE, avec l'aide d'HESPUL, a accompagné des professeurs et des élèves de deux lycées pilotes de l’agglomération lyonnaise : le lycée Aragon, à Givors et le lycée Condorcet, à Saint-Priest. Le projet a également bénéficié de l'appui du cabinet de psychologie sociale Psykolab dans la construction d'une campagne de communication sur les économies d'énergie, et dans la fabrication de boitiers de capteurs et d'une application numérique permettant de visualiser les consommations.

« Mes élèves adorent la combinaison des aspects techniques et humains. J’observe que les boîtiers de capteurs intriguent d'autres élèves et mes collègues. Cette curiosité amorce des conversations qui débouchent inévitablement sur des débats sur les écogestes, les comportements, les difficultés... et avec un peu de chance, sur des solutions nouvelles et innovantes ! » Sabeur Redissi, enseignant au Lycée Condorcet, Saint Priest


    Les enseignements tirés de l'expérience

    L’expérimentation a permis de dégager des enseignements, comme par exemple :

    • Impliquer les usagers du bâtiment dans des actions d’économie d’énergie mène a un changement vertueux des comportements
    • Développer, avec les usagers du batiment, des outils numériques de monitoring de l’énergie est un moyen de les intéresser aux questions environnementales
    • Installer des instruments de mesure et afficher les résultats en temps réel est un outil de sensibilisation qui interpelle
    • Une démarche de sensibilisation et d’implication des usagers doit être menée comme un processus d’amélioration continue
    • Pour suivre correctement l’énergie dans un bâtiment, il est nécessaire de mettre en place un systeme d’alerte en cas de pic de consommation ou de défaut de capteur

    Le projet en vidéo

    [Mise à jour : juillet 2019]