Réseau régional sur l’éco-responsabilité et le développement durable (RREDD)

Le Réseau régional sur l'éco-responsabilité et le développement durable (RREDD) est un espace d'échanges, de mutualisation d'expériences et de formation en faveur de la  mise en pratique des clauses environnementales et sociales dans la commande publique. Il rassemble des collectivités territoriales et plus généralement des acteurs publics d'Auvergne-Rhône-Alpes. Créé en 2002, il est animé par AURA-EE.

Les enjeux de la commande publique durable

La prise en compte du développement durable dans les marchés publics présente de nombreux avantages, elle permet :

  • d'apporter les réponses les plus pertinentes et les plus adaptées en termes de durée des achats, de quantités achetées, de mutualisation, d'impacts minimisés, de transformation, réemploi, réutilisation, recyclabilité... ;
  • de s’interroger sur ses pratiques et définir ses justes besoins ;
  • de faire preuve d'exemplarité ;
  • d'améliorer son fonctionnement interne par une remise en cause des achats à l’identique, par la sobriété et une organisation réinterrogée ;
  • d'être conforme aux obligations réglementaires qui imposent la prise en compte du développement durable dans la définition des besoins, depuis 2006.

A consulter, sur ce site :

 


Les missions du RREDD : échanges, formation, information, accompagnement

Le RREDD organise et propose aux collectivités :

  • des séances de travail, des temps d’échanges et de retours d’expériences des acteurs publics en Auvergne Rhône-Alpes ;
  • des formations conçues selon les besoins spécifiques des partenaires intéressés ;
  • la mise à disposition de tous types de ressources utiles aux acteurs publics, à retrouver sur les pages Passer à l'action / Thématique et dans la médiathèque ;
  • l’accompagnement des acteurs publics dans l’intégration du développement durable dans leurs marchés et leur organisation.

A consulter sur ce site :

 

Participer et s’inscrire au RREDD

La participation au RREDD est libre et sans engagement. Il n’existe pas de cotisation et la participation de chacun se fait selon ses propres champs d’intérêt. Les thématiques abordées sont définies de concert avec les participants et répondent à l’actualité en cours.

 

[Mise à jour : mars 2021]