PEGASUS - Microgrids en milieu rural ou insulaire


Promouvoir les microgrids en milieu rural et insulaire

Le projet PEGASUS vise à promouvoir les microgrids en milieu rural ou insulaire.
Les objectifs du projet sont d’approfondir les conditions de développement des microgrids électriques sur le plan technique, administratif et économique. A partir du suivi de sites pilotes, différents modèles économiques seront évalués. Et des outils et des méthodes seront mis en place pour faciliter la réplication de nouveaux microgrids.


Un contexte réglementaire favorable

La loi a introduit le concept d’autoconsommation collective dans le droit français en 2017. En milieu rural, de nombreux territoires disposent de ressources importantes en énergie renouvelable et le développement d’opérations en autoconsommation collective pourrait répondre à des enjeux multiples :

  • Réduction du coût des infrastructures réseau
  • Réduction des pertes de distribution électrique
  • Réduction de la facture d’électricité
  • Fiabilisation ponctuelle de l’approvisionnement

 

Le bourg de Saint-Julien-en-Quint (Drôme, PNR du Vercors) est le site pilote étudié dans le cadre du projet PEGASUS. La majeure partie des bâtiments raccordés au poste HTA/BT du bourg, soit une quarantaine de clients, a été instrumentée afin de collecter les courbes de charge pendant 1 an.

Cette instrumentation a été réalisée par l'entreprise OMEGAWATT. En fonction des configurations locales, ce sont soit les compteurs soit les tableaux électriques qui ont été équipés.

Les données collectées sont utilisées pour modéliser le réseau et réaliser l'étude technico-économique d'un schéma d'autoconsommation collective sur le centre du village. Cette étude est réalisée par le cabinet NOVENER.

Localement, le projet est porté par l'association communale ACOPREV qui souhaite s'appuyer sur cette étude pour réaliser derrière un projet en autoconsommation collective, mais aussi aller plus loin sur le stockage et la mobilité hydrogène (consulter le site d'ACOPREV).


Instrumentation d’un territoire pilote et étude de scénarios

Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes :

  • Sélection d’un territoire pilote par le biais d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI)
  • Instrumentation du territoire pilote pendant un an (remontée des données de puissance au pas de temps 10 minutes)
  • Étude technique de différents scenarios d’autoconsommation locale avec ou sans pilotage et/ou stockage
  • Étude économique du projet d’autoconsommation collective
  • Évaluation des conditions de reproductibilité
  • Actions de communication et d’essaimage

 

[Mise à jour : juillet 2019]