TEPOS-CV Pôle métropolitain du Genevois Français

Fondé en 2017, le Pôle métropolitain du Genevois français (issu du syndicat mixte l'ARC) est un exemple unique de coopération transfrontalière : il regroupe 8 intercommunalités françaises du bassin lémanique, appartenant toutes au Grand Genève, soit plus de 400 000 habitants. Les 120 communes ainsi rassemblées sont confrontées à toute une série d’enjeux liés à leur situation frontalière : 400 000 passages de frontière quotidiens, des déplacements pendulaires majoritairement effectués en voiture individuelle, une croissance démographique très forte (+ 2,1 % par an, soit le taux le plus élevé en France métropolitaine) induisant une urbanisation intense au détriment des terres agricoles… Cette situation géographique génère des impacts négatifs sur l’environnement, notamment en matière de qualité de l’air.

Des investissements massifs dans les infrastructures de transport collectif

Labellisé TEPOS-CV en décembre 2015, l'ARC devenu aujourd'hui le Pôle métropolitain, coordonne les projets prévus dans 7 plans climat air énergie territoriaux, en engageant des actions dans le domaine de l’habitat (plateforme Regenero pour soutenir la rénovation thermique des logements) ou de l’énergie (CitoyÉnergie, centrale villageoise lancée en Haute-Savoie en 2018). Confronté à une hausse des déplacements sur son territoire estimée à + 10 % d’ici à 2020, le Pôle métropolitain milite pour le déploiement de mobilités alternatives à la voiture individuelle (15 nouveaux véhicules sont mis en circulation chaque jour dans le Genevois) : 800 millions d’euros à investir dans des infrastructures de transport collectif (Léman Express entre Cornavin et Annemasse, bus à haut niveau de service à Annemasse, extension du réseau de tramway…), soutien au covoiturage et à l’autopartage, création de 4 000 places de parkings-relais, amélioration des services ferroviaires…