La communauté d’agglomération constituée autour de Riom compte 31 communes pour 67 000 habitants. Elle est le deuxième pôle d’activités économiques de l’ex-région d’Auvergne. Entre la chaîne des puys et la plaine de la Limagne, porte d’entrée du parc naturel des volcans d’Auvergne, elle est labellisée « territoire d’excellence des activités de pleine nature » et compte sur son territoire des sites touristiques réputés : Vulcania, grotte de la pierre de Volvic, station thermale de Châtel-Guyon… La collectivité porte un ambitieux projet culturel et social (cinéma, médiathèque, salle d’exposition, parc paysager…) baptisé Les Jardins de la culture sur le site d’un ancien couvent à Riom. Les activités économiques se déploient sur 21 zones réparties sur le territoire avec, entre autres spécialités, une forte présence de l’agroalimentaire autour de noms comme Danone ou Limagrain.

Un plan climat air énergie depuis 2019

La communauté d’agglomération a voté son plan climat air énergie en 2019. Elle avait déjà engagé des actions telles qu’un programme d’éducation à l’environnement dans les 54 écoles du territoire, des centrales solaires sur les toits publics et des ombrières photovoltaïques sur les parkings, une station multi-énergies pour véhicules, la création d’un réseau de chaleur bois long de 7 kilomètres à Riom, des aides financières pour les communes et les particuliers pour la rénovation énergétique des bâtiments et des logements… Impliquée dans la préservation de 3 sites naturels sensibles (colline de Mirabel, étang Grand de Pulvérières et côte verse de Volvic), la communauté exploite un réseau de bus depuis la plateforme intermodale de la gare de Riom-Châtel-Guyon, soutient le covoiturage et propose une aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique pliant.